Petit cours sur la poche à douille

 

On utilise tous une poche à douille pour garnir des choux ou des cônes, pour faire de jolies présentations, ou encore pour pocher des macarons, ou des éclairs. Mais hélas nous n'avons pas tous la bonne technique pour l'utiliser...

 

On s'imagine toujours travaillant bien proprement et efficacement comme des bons pâtissiers, mais la réalité peut être catastrophique : on a tous été confronté à la préparation qui ressort par l'arrière de la poche, à la poche qui se déchire au niveau de la soudure car on a trop appuyé dessus, ou encore à la préparation qui s'échappe toute seule au niveau de la douille. Et là, c'est le carnage. On s'énerve, on en a plein les mains (voire les avants-bras), on salit tout ce qu'on touche, et dans le pire des cas on obtient un dessert minable.

 

Alors si on révisait le mode d'emploi de la poche à douille ?

1. Je prépare mon plan de travail : cette étape est primordiale, car lorsque la poche à douille sera pleine, ce ne sera pas le moment de chercher le papier cuisson, de sortir la plaque du four, ou de se demander où peut bien être la maryse. On prépare donc tout ce qu'il nous faut à l'avance.

2. J'installe la douille : on commence par couper le bout de la poche (si c'est une poche jetable uniquement), puis on dépose la douille au fond. On utilise ensuite une pince à linge pour fermer la poche au-dessus de la douille. Facile.

3. Je fais attention à ma préparation : un appareil trop épais ou avec des grumeaux aura du mal à sortir de la douille, et le résultat sera de toute façon épouvantable. De la même façon, une préparation trop liquide n'aura aucune tenu et terminera en une jolie flaque. On fais donc bien attention à la texture de la préparation qu'on veut utiliser.

4. Je remplis la poche : on rabat largement les bords de la poche sur la main gauche, et avec la main droite on remplis la poche petit à petit en prenant garde à bien tasser la préparation au fond de la poche (pas trop quand même s'il s'agit de blancs d'oeufs montés en neige), et on ne dépasse jamais les 2/3 de la poche. Pour les gauchers, on inverse les mains bien évidemment. 

5. Je tiens la poche : on referme le haut de la poche en la tournant sur elle-même, et on pousse la préparation jusqu'au bord de la douille. En attendant de l'utiliser, on la maintient à la verticale, douille vers le haut, en tenant la poche serrée entre le pouce et la paume de la main droite. On place la main gauche au niveau de la douille pour la guider. 

6. Je peux dresser : on enlève la pince à linge, on place la poche à la verticale (mais douille en bas cette fois), puis on presse avec la main droite pour faire sortir la préparation. La main droite doit faire pression de manière linéaire, et la gauche ne doit servir qu'au guidage.

 

C'est tout bon pour vous ? Alors maintenant il n'y a plus qu'à se lancer ! Et avec ces astuces, impossible de rater quoi que ce soit :-)

 

A très vite.
Sofichou

Nos meilleures ventes

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..